Pourquoi robotiser son industrie en 2022 ?

robotisation industrie - robot doosan robotics

Pourquoi robotiser son industrie en 2022 ?

Les évolutions de la technologie s’appliquent à tous les domaines, y compris le secteur industriel. Ainsi, l’industrie est passée progressivement de l’automatisation à la robotisation. De nouvelles machines sont alors désormais impliquées dans la gestion d’un certain nombre de tâches au sein des diverses industries. Même si une telle réalité saute aux yeux, la robotisation suscite des craintes. Alors, stop aux idées reçues ! Voici justement un article qui explique ce qu’est la robotisation, ce qui nous fait douter, les bénéfices de la robotisation et pourquoi finalement il est temps de franchir le cap en 2022 !

robotisation industrie - robot doosan robotics

Robotisation dans l’industrie : stop aux idées reçues

Avant de décider si la robotisation est une option positive ou non pour son industrie, il est important de savoir ce dont il s’agit. Pour citer la définition de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO), le robot industriel est un « manipulateur multi application reprogrammable, commandé automatiquement, programmable sur trois axes ou plus, qui peut être fixé sur place ou mobile, destiné à être utilisé dans des applications d’automatisation industrielle ». Pour résumer cette définition, le robot industriel peut être considéré comme une machine dotée de plusieurs fonctionnalités dont le rôle principal est d’aider à la réalisation des tâches au sein d’une industrie.

Pourtant, de nombreuses craintes subsistent. Souvent issues de l’inconscient collectif ou de la conception populaire alimentée par les films, ces craintes persistent et empêchent les chefs d’entreprises de se lancer dans la robotisation de leur industrie.

  • « Peur que les robots remplacent les hommes »
  • « Le robot est une machine complexe. S’il tombe en panne, je vais perdre un temps fou à le réparer »
  • « Les robots sont dangereux »
  • « Je n’ai pas le contrôle sur cette technologie »
  • « Mes équipes ne sont pas prêtes à travailler aux côtés des robots »
  • « Je trouve que la technologie avec l’IA va trop loin »

Alors c’est vrai, la technologie a fait des progrès fulgurants ces dernières années. Elle atteint aujourd’hui une étape sans précédent. Mais le processus de conception d’un robot requiert l’intervention d’experts qui ont une parfaite connaissance des réalités et des exigences de chaque domaine. Ainsi, tous les types de robots industriels (robot scara, robot collaboratif, robot autonome) sont dotés de nombreuses fonctionnalités pour répondre convenablement aux besoins dans chaque situation qui se présente sur un lieu de travail. Dans la robotisation industrielle 4.0 ou l’industrie du futur, le même robot fonctionne avec un programme que l’entreprise peut choisir d’adapter selon ses besoins et les opportunités. On parle d’interaction entre la machine, l’environnement et les hommes. Cela permet de créer des robots pratiques au quotidien.

robotisation industrie - robot doosan H2017
En action dans l'industrie automobile, le robot collaboratif H2017 Doosan Robotics

La robotisation : pourquoi ?

1. A chaque utilisation, le bon robot

Vous décidez du type de robot adapté à votre application. Chaque famille de robot industriel a ses caractéristiques, ses avantages et ses limites. L’une proposera une capacité de charge très élevée, la suivante mettra l’accent sur le nombre d’axes, alors que l’autre aura une portée étendue. Le choix de votre robot industriel est totalement lié à l’usage qui en est fait et au type de performance attendu. Vous contrôlez le choix de votre technologie en fonction de votre activité.

2. Vers plus de qualité et de productivité

Ce sont les arguments premiers de l’automatisation : qualité et productivité.  Et c’est vrai ! Grâce à la robotisation, le niveau de qualité de la production augmente, la productivité s’accroît et la production se fluidifie. La robotisation rend l’entreprise particulièrement adaptable aux évolutions que le marché lui impose : une entreprise robotisée est une entreprise qui reste compétitive.

3. La robotisation vers une meilleure qualité de vie au travail

Du point de vue de la sécurité et de la qualité de vie au travail, le robot industriel exempte les hommes des nombreux risques auxquels ils sont exposés au quotidien en travaillant :

  • Exposition aux substances toxiques
  • Manipulation d’outils dangereux
  • Haute cadence
  • Environnement difficile (par exemple : variation de température importante)
  • Réalisation de gestes difficiles, dangereux ou répétitifs

Avec la robotisation, les opérations dangereuses, toxiques, à risque sont minimisées. Cela réduit presque à néant les accidents du travail et les maladies professionnelles, avec un impact important sur les TMS.  Dédiés aux tâches répétitives, difficiles, à faible valeur ajoutée ou dangereuses, les robots industriels rendent de ce fait le travail beaucoup moins contraignant et clairement plus attractif.

Vers plus de flexibilité grâce à la robotique collaborative

Conçu pour l’industrie, le robot collaboratif est pensé comme un « assistant de l’opérateur ». Programmé au préalable et placé à côté de lui sans cage de protection, le robot collaboratif prend en charge la réalisation des tâches répétitives, difficile ou à faible valeur ajoutée alors que l’opérateur se concentre sur des opérations à plus forte valeur ajoutée (précision, prise de décision, contrôle qualité).

La robotique collaborative propose alors une grille de lecture complètement différente de la robotique industrielle traditionnelle. Elle s’intègre au milieu des opérateurs et dans un environnement existant sans aménagement particulier. Quelle est sa plus grande force ? Sa flexibilité. Le robot collaboratif est l’outil indispensable à votre usine du futur. Il est celui qui va s’intégrer à votre process de production existant et exécuter les missions confiées en fonction de vos besoins actuels et ponctuels.

Projecteur sur les robots collaboratifs coréens Doosan Robotics

Doosan Robotics offre aujourd’hui la plus large gamme de robots collaboratifs pour couvrir tous les besoins d’automatisation de l’industrie. Dédiés à l’industrie, les robots collaboratifs Doosan sont conçus pour travailler en collaboration avec l’opérateur, sur un même espace de travail et sans barrières. Avec une charge utile jusqu’à 25 kg et une portée maximale de 1700 mm, les robots collaboratifs Doosan Robotics ont en plus les avantages de la robotique collaborative :

  • Programmation intuitive
  • Intégration plus rapide
  • Coût d’investissement mesuré
  • Sécurité

Cette nouvelle approche de la robotique industrielle est accessible à tous : des PME aux grands groupes. HumaRobotics assure la distribution exclusive des robots Doosan en France. Faites votre choix parmi les dix robots de la gamme !

La cobotique au cœur des enjeux industriels

Cobotique - Cobot H2017 Doosan Robotics

La cobotique au coeur des enjeux industriels

L’instauration de la cobotique dans le milieu industriel est perçue comme une grande révolution et se retrouve au cœur des enjeux industriels. Ce brassage entre l’humain et les robots constitue un vecteur de croissance et de compétitivité pour les entreprises. Cependant, qu’est-ce que c’est vraiment la cobotique ? Quels sont ces champs d’applications ? Quels sont les enjeux de la cobotique pour les entreprises ? La lecture de cet article apportera des réponses claires à ces différentes questions.

Cobotique - Cobot H2017 Doosan Robotics

La cobotique : qu’est-ce que c’est ?

La cobotique est une technologie conçue grâce à d’autres disciplines comme la robotique, l’électronique, la mécanique et l’intelligence artificielle. Elle permet de créer des robots capables de collaborer avec les humains et de les aider dans la réalisation des tâches quotidiennes. Ces robots collaboratifs servent surtout à réaliser des tâches chronophages, dangereuses ou pénibles pour les hommes et qui sont peu rentables.

La cobotique est une technologie innovante qui améliore la vie des opérateurs dans de nombreux domaines. En effet, l’utilisation concrète du cobot se fait dans le secteur médical, dans les usines de production ou de contrôle. Les industries de l’aéronautique, de l’agroalimentaire et du transport et logistique sont à l’heure actuelle les grands utilisateurs de cette technologie.

Concrètement, l’objectif de la cobotique n’est pas de se substituer à l’homme comme beaucoup le craignent, mais de l’accompagner dans la réalisation des tâches diverses.

Intégration de la cobotique dans le secteur industriel

Cobot H2017 Doosan sur application de palettisation

La robotique traditionnelle a longtemps contribué au développement du secteur industriel. L’industrie automobile a été l’un des premiers terrains d’essai pour cette innovation. Pourtant, elle a très tôt montré ses limites dans la réalisation de certaines besognes qui nécessitent un certain niveau de flexibilité et d’adaptation.

La cobotique est alors apparue comme la solution à ces problèmes. Elle met en avant aussi bien la plasticité ainsi que l’agilité reconnue à l’homme. Le cobot manipulable à un bras robotique flexible est rapidement mis en place et continue d’être le modèle phare dans le milieu industriel. Ce robot collaboratif peut accomplir plusieurs tâches comme la palettisation (ci-contre le cobot H2017 Doosan Robotics), les applications de packaging et de manipulation cartons, de chargement/déchargement de machines, le contrôle qualité, les postes de manutention, le vissage, le collage, etc. 

En outre, l’intégration du cobot dans le secteur industriel constitue une grande avancée et présente de nombreux enjeux pour les entreprises.

Quels enjeux pour les entreprises françaises ?

La mise en place de la cobotique dans le système de production représente un enjeu de taille pour les entreprises françaises. Ci-dessous, découvrez les 4 enjeux prioritaires d’intégration du cobot sur ses lignes de production :

  1. Améliorer les process tout en optimisant la surface de production.
  2. Réduire les risques de TMS chez les opérateurs et améliorer l’ergonomie d’un poste de travail. Le taux d’accidents est largement réduit grâce à la cobotique.
  3. Répondre aux pénuries de main d’oeuvre – notamment sur les postes difficiles et très fatigants où le turn-over est fort.
  4. Améliorer la productivité globale de votre ligne de production. L’utilisation de la cobotique engendre une augmentation de la production journalière et globale au sein des entreprises. Grâce aux cobots, les entreprises peuvent suivre les commandes client et  générer plus rapidement un ROI. 

En conclusion, les solutions d’automatisation actuelles sont souvent figées. Elles répondent à des besoins de volume. Le cobot permet de s’adapter aux contraintes de votre environnement de travail et aux variations de volumes de production. Mais l’intégration de cette nouvelle technologie nécessite des ajustements. Les industries françaises doivent créer un cadre adéquat pour la mise en place de la cobotique. Cela passe d’abord par la sensibilisation et la formation des opérateurs capables d’utiliser ces cobots au quotidien. Enfin, une réorganisation des méthodes et des ressources est nécessaire pour profiter pleinement des avantages de la cobotique.

 

Le marché de la cobotique en France en quelques chiffres

Le marché de la cobotique est en pleine expansion depuis quelques années en France. Les robots industriels traditionnels cèdent petitement la place aux cobots. 

Malheureusement, la production des cobots a connu un grand ralentissement en raison de la crise sanitaire en 2020.

Le dernier rapport de la Fédération Internationale de Robotique fait état de près de 200 unités pour 10 000 salariés dans les industries manufacturières françaises. Ce chiffre est en pleine croissance grâce aux différentes politiques mises en place dans le domaine. Le marché français présente une densité nettement supérieure à la moyenne et est considéré comme le 3ᵉ pays de l’UE comptant le plus de robots.

Aussi, une autre étude réalisée en janvier 2018 par le cabinet Interact Analysis estime que le marché français de la cobotique devrait connaître une « croissance extraordinaire ». L’étude fait état d’une croissance annuelle globale de 6,1 % d’ici à l’horizon 2024. Par ailleurs, le secteur de l’automobile constitue le consommateur privilégié de la cobotique en France, suivi de l’agroalimentaire et les autres secteurs d’activités.

Projecteur sur les robots collaboratifs coréens Doosan Robotics

Doosan Robotics offre aujourd’hui la plus large gamme de robots collaboratifs pour couvrir tous les besoins d’automatisation de l’industrie. Dédiés à l’industrie, les robots collaboratifs Doosan sont conçus pour travailler en collaboration avec l’opérateur, sur un même espace de travail et sans barrières. Avec une charge utile jusqu’à 25 kg et une portée maximale de 1700 mm, les robots collaboratifs Doosan Robotics ont en plus les avantages de la robotique collaborative :

  • Programmation intuitive
  • Intégration plus rapide
  • Coût d’investissement mesuré
  • Sécurité

Cette nouvelle approche de la robotique industrielle est accessible à tous : des PME aux grands groupes. HumaRobotics assure la distribution exclusive des robots Doosan en France. Faites votre choix parmi les dix robots de la gamme !