Pourquoi robotiser son industrie en 2022 ?

robotisation industrie - robot doosan robotics

Pourquoi robotiser son industrie en 2022 ?

Les évolutions de la technologie s’appliquent à tous les domaines, y compris le secteur industriel. Ainsi, l’industrie est passée progressivement de l’automatisation à la robotisation. De nouvelles machines sont alors désormais impliquées dans la gestion d’un certain nombre de tâches au sein des diverses industries. Même si une telle réalité saute aux yeux, la robotisation suscite des craintes. Alors, stop aux idées reçues ! Voici justement un article qui explique ce qu’est la robotisation, ce qui nous fait douter, les bénéfices de la robotisation et pourquoi finalement il est temps de franchir le cap en 2022 !

robotisation industrie - robot doosan robotics

Robotisation dans l’industrie : stop aux idées reçues

Avant de décider si la robotisation est une option positive ou non pour son industrie, il est important de savoir ce dont il s’agit. Pour citer la définition de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO), le robot industriel est un « manipulateur multi application reprogrammable, commandé automatiquement, programmable sur trois axes ou plus, qui peut être fixé sur place ou mobile, destiné à être utilisé dans des applications d’automatisation industrielle ». Pour résumer cette définition, le robot industriel peut être considéré comme une machine dotée de plusieurs fonctionnalités dont le rôle principal est d’aider à la réalisation des tâches au sein d’une industrie.

Pourtant, de nombreuses craintes subsistent. Souvent issues de l’inconscient collectif ou de la conception populaire alimentée par les films, ces craintes persistent et empêchent les chefs d’entreprises de se lancer dans la robotisation de leur industrie.

  • « Peur que les robots remplacent les hommes »
  • « Le robot est une machine complexe. S’il tombe en panne, je vais perdre un temps fou à le réparer »
  • « Les robots sont dangereux »
  • « Je n’ai pas le contrôle sur cette technologie »
  • « Mes équipes ne sont pas prêtes à travailler aux côtés des robots »
  • « Je trouve que la technologie avec l’IA va trop loin »

Alors c’est vrai, la technologie a fait des progrès fulgurants ces dernières années. Elle atteint aujourd’hui une étape sans précédent. Mais le processus de conception d’un robot requiert l’intervention d’experts qui ont une parfaite connaissance des réalités et des exigences de chaque domaine. Ainsi, tous les types de robots industriels (robot scara, robot collaboratif, robot autonome) sont dotés de nombreuses fonctionnalités pour répondre convenablement aux besoins dans chaque situation qui se présente sur un lieu de travail. Dans la robotisation industrielle 4.0 ou l’industrie du futur, le même robot fonctionne avec un programme que l’entreprise peut choisir d’adapter selon ses besoins et les opportunités. On parle d’interaction entre la machine, l’environnement et les hommes. Cela permet de créer des robots pratiques au quotidien.

robotisation industrie - robot doosan H2017
En action dans l'industrie automobile, le robot collaboratif H2017 Doosan Robotics

La robotisation : pourquoi ?

1. A chaque utilisation, le bon robot

Vous décidez du type de robot adapté à votre application. Chaque famille de robot industriel a ses caractéristiques, ses avantages et ses limites. L’une proposera une capacité de charge très élevée, la suivante mettra l’accent sur le nombre d’axes, alors que l’autre aura une portée étendue. Le choix de votre robot industriel est totalement lié à l’usage qui en est fait et au type de performance attendu. Vous contrôlez le choix de votre technologie en fonction de votre activité.

2. Vers plus de qualité et de productivité

Ce sont les arguments premiers de l’automatisation : qualité et productivité.  Et c’est vrai ! Grâce à la robotisation, le niveau de qualité de la production augmente, la productivité s’accroît et la production se fluidifie. La robotisation rend l’entreprise particulièrement adaptable aux évolutions que le marché lui impose : une entreprise robotisée est une entreprise qui reste compétitive.

3. La robotisation vers une meilleure qualité de vie au travail

Du point de vue de la sécurité et de la qualité de vie au travail, le robot industriel exempte les hommes des nombreux risques auxquels ils sont exposés au quotidien en travaillant :

  • Exposition aux substances toxiques
  • Manipulation d’outils dangereux
  • Haute cadence
  • Environnement difficile (par exemple : variation de température importante)
  • Réalisation de gestes difficiles, dangereux ou répétitifs

Avec la robotisation, les opérations dangereuses, toxiques, à risque sont minimisées. Cela réduit presque à néant les accidents du travail et les maladies professionnelles, avec un impact important sur les TMS.  Dédiés aux tâches répétitives, difficiles, à faible valeur ajoutée ou dangereuses, les robots industriels rendent de ce fait le travail beaucoup moins contraignant et clairement plus attractif.

Vers plus de flexibilité grâce à la robotique collaborative

Conçu pour l’industrie, le robot collaboratif est pensé comme un « assistant de l’opérateur ». Programmé au préalable et placé à côté de lui sans cage de protection, le robot collaboratif prend en charge la réalisation des tâches répétitives, difficile ou à faible valeur ajoutée alors que l’opérateur se concentre sur des opérations à plus forte valeur ajoutée (précision, prise de décision, contrôle qualité).

La robotique collaborative propose alors une grille de lecture complètement différente de la robotique industrielle traditionnelle. Elle s’intègre au milieu des opérateurs et dans un environnement existant sans aménagement particulier. Quelle est sa plus grande force ? Sa flexibilité. Le robot collaboratif est l’outil indispensable à votre usine du futur. Il est celui qui va s’intégrer à votre process de production existant et exécuter les missions confiées en fonction de vos besoins actuels et ponctuels.

Projecteur sur les robots collaboratifs coréens Doosan Robotics

Doosan Robotics offre aujourd’hui la plus large gamme de robots collaboratifs pour couvrir tous les besoins d’automatisation de l’industrie. Dédiés à l’industrie, les robots collaboratifs Doosan sont conçus pour travailler en collaboration avec l’opérateur, sur un même espace de travail et sans barrières. Avec une charge utile jusqu’à 25 kg et une portée maximale de 1700 mm, les robots collaboratifs Doosan Robotics ont en plus les avantages de la robotique collaborative :

  • Programmation intuitive
  • Intégration plus rapide
  • Coût d’investissement mesuré
  • Sécurité

Cette nouvelle approche de la robotique industrielle est accessible à tous : des PME aux grands groupes. HumaRobotics assure la distribution exclusive des robots Doosan en France. Faites votre choix parmi les dix robots de la gamme !

La robotique industrielle : pourquoi ? pour qui ?

Robotique industrielle

Robotique industrielle : Pourquoi ? Pour qui ?

L’humanité toute entière doit l’existence de beaucoup de gadgets et autres inventions pratiques à l’existence de l’industrie. L’industrie quant à elle doit sa grande performance productive à la robotique qui y est employée. La robotique industrielle est d’une importance qui va au-delà de l’augmentation des chiffres d’affaires des industries. Elle impacte directement et parfois indirectement notre vie de tous les jours. Il devient légitime de chercher à savoir comment elle fonctionne et quels sont les caractéristiques d’un robot industriel.

robotique industrielle : pourquoi ? pour qui ?

Robots industriels : qu’est-ce que c’est ?

À la question de savoir ce qu’est un robot industriel, il vous suffira de construire une image progressivement suivant la description. Toutefois, sachez qu’il n’existe pas de véritable forme standard pour un robot industriel. En effet, le robot industriel est avant tout un robot avec des particularités. C’est en réalité une machine dotée d’une intelligence artificielle spéciale permettant d’exercer des actions précises dans une industrie.

Dans la robotique industrielle, il existe différents types de robots industriels avec des particularités utiles à leurs fonctions. Cependant, quel que soit le type d’un robot industriel, il doit disposer de trois parties indispensables avant d’être cité dans la robotique industrielle :

  • La partie mécanique qui est la constitution de diverses pièces pour donner un design physique au robot. 
  • La partie électronique qui est essentiellement constituée de capteurs et du système de commande. 
  • La partie informatique qui s’occupe d’établir un lien entre le robot et son environnement.

Les robots industriels permettent d’accroître de façon exponentielle la vitesse de réalisation des tâches d’assemblage, d’inspection, de découpage et de beaucoup d’autres actions. Ils peuvent être multitâches à l’ordre de leur technicité. De ce fait, il y a des robots qui se contentent de circuler sur les trois axes X, Y et Z et il existe d’autres robots avec un degré de liberté plus grand.

Zoom sur le marché des robots industriels en France

Comme tous les pays où l’industrie occupe une place d’honneur, la France détient aussi un marché de robots industriels. 

Ce marché est caractérisé par la forte utilisation de ces robots dans les diverses usines. Selon les rapports d’organismes spéciaux, il existe plus de 40 000 robots industriels déployés en France en 2020. Ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil du temps. D’ailleurs, ces organismes notifiaient un taux de croissance qui atteint les 10 % en comparaison à la densité du marché les années antérieures.

Il est donc indubitable que la robotique industrielle est bien présente en France. Elle est également classée troisième pays de l’Union Européenne faisant un grand usage des robots industriels. Cette forte présence des robots industriels en France est due aux industries des automobiles. À elles seules, ces industries font usage d’au moins 40 % du nombre total des robots industriels en France.

Cette adoption de la robotique industrielle en France explique nettement les dernières performances réalisées par l’industrie française. L’impact de la robotique industrielle est en conséquence un fait réel sur le territoire français.

Robots Industriels

La robotique collaborative : une nouvelle forme de robotique industrielle

Robots collaboratifs H2017 Doosan Robotics en cours d'intégration dans une industrie française.

La robotique industrielle a connu une évolution progressive. Aujourd’hui, de nouveaux robots industriels ont fait leur apparition sur les lignes de production : les robots collaboratifs. C’est une évolution des robots industriels. La particularité de ces nouveaux robots est qu’ils possèdent, en plus des capacités des robots industriels, une technologie de pointe qui leur confère de l’agilité. Ces nouveaux robots ont une atomisation très flexible. Ils n’opèrent pas seulement des séries d’actions continues comme les robots traditionnels, ils s’intègrent surtout facilement dans votre process de production sans aménagement particulier.

Les robots collaboratifs – aussi appelés cobots – révolutionnent la robotique industrielle grâce à la nouvelle performance qu’ils permettent d’atteindre. La grille de lecture est complètement différente d’un robot industriel traditionnel. Leur utilisation est très simple. Leur intégration dans un process de production existant est plus rapide car les barrières de protection n’existent plus. Leur empreinte au sol est réduite. Et leur mission première est d’assister les travailleurs dans leurs tâches du quotidien en usant de l’instinct robotique. 

Les robots collaboratifs permettent ainsi d’avoir une production de qualité supérieure et de réduire la dépense énergétique de l’humain. Généralement, ils disposent aussi d’un design magnifique qui favorise chez les opérateurs de l’industrie l’envie de collaborer avec ces machines. Enfin, la robotique collaborative facilite une organisation générale du travail.

La fonction de la robotique collaborative est bien définie dans la robotique industrielle. Les diverses tâches sont effectuées simultanément entre les travailleurs et les robots dans le même espace de travail. Grâce à cette combinaison réfléchie, la pénurie de main d’œuvre n’est plus un problème dans les industries : les robots collaboratifs sont dédiés aux tâches répétitives, dangereuses ou à faible valeur ajoutée. Les opérateurs connaissent également une valorisation puisque les postes de faible valeur seront directement occupés par les robots. Les coûts de production sont nettement réduits, car les coûts d’acquisition et d’intégration d’un robot collaboratif sont plus faibles que ceux d’un robot industriel. La conséquence est toute simple : vous gagnez en productivité !

Projecteur sur les robots collaboratifs coréens Doosan Robotics

Doosan Robotics offre aujourd’hui la plus large gamme de robots collaboratifs pour couvrir tous les besoins d’automatisation de l’industrie. Dédiés à l’industrie, les robots collaboratifs Doosan sont conçus pour travailler en collaboration avec l’opérateur, sur un même espace de travail et sans barrières. Avec une charge utile jusqu’à 25 kg et une portée maximale de 1700 mm, les robots collaboratifs Doosan Robotics ont en plus tous les avantages de la robotique collaborative :

  • Programmation intuitive
  • Intégration plus rapide
  • Coût d’investissement mesuré
  • Sécurité

Cette nouvelle approche de la robotique industrielle est accessible à tous : des PME aux grands groupes. HumaRobotics assure la distribution exclusive des robots Doosan Robotics en France. Faites votre choix parmi les dix robots de la gamme !